Saint-Malo : mais quel est ce drôle de bateau qui se balade en ville ?

Il ne passe pas inaperçu dans les rues de Saint-Malo : le T650 de l'entreprise Tringaboat est un bateau amphibie roulant homologué pour circuler sur la route...

(©Le Pays Malouin / Matthieu Baron)

Passer la porte Saint-Vincent d’Intra-Muros ? Pas un problème pour ce bateau amphibie roulant, le premier homologué pour circuler sur la route…

En voilà un qui ne risque pas de passer inaperçu dans Saint-Malo ! Jeudi 4 février 2021, un bateau amphibie roulant a fait une virée dans les rues de la cité corsaire, et il sera de nouveau de sortie ce vendredi 5 février 2021…

Le bateau amphibie roulant a fait une virée en ville le jeudi 4 février 2021.
(©Le Pays Malouin / M. Baron)

De la terre à la mer en 44 secondes


Les bateaux amphibies existent depuis le débarquement,
mais un bateau routier homologué pour la route, c’est une première au monde !
appuie Christophe Le Bitoux, directeur commercial de l’entreprise Tringaboat.

Il s’agit du T650, fabriqué à Lannion par l’entreprise Tringaboat. Et c’est « le seul bateau homologué pour la route ». Il sera aussi la mascotte de la première édition du Salon Nautique de Saint-Malo, programmée du 13 au 16 mai 2021.

Le T650 a été créé pour désengorger les ports et rendre la liberté de naviguer à tous les plaisanciers. En 44 secondes vous passez de la terre à la mer, et inversement grâce aux trois roues motrices qui se rangent dans la coque étanche du bateau comme un train d'atterrissage d'avion. Ce bateau amphibie roulant est vraiment l'aboutissement de trois technologies alliant terre, mer et air.

Dix ans d’aventure

Créée par Guirec Daniel, l’entreprise Tringaboat fêtera son dixième anniversaire en juin 2021.

Cela faisait 6 ans que l'entreprise travaillait sur ce projet de bateau amphibie roulant. Ce qui a pris du temps, c'est l'obtention des homologations qui dépendent de trois ministères pour la compatibilité avec le code de la route (clignotants, rétroviseurs, caméra à l'avant de 180°...). Chaque bateau est assemblé à Lannion, monté à la main par un seul homme ! Nous sommes dans l'art du savoir-faire français en Bretagne !

Le T650 de l’entreprise Tringaboat sera la mascotte du Salon nautique de Saint-Malo. Avec Nils Boyer, Christophe Le Bitoux et Frédéric Bochard. (©Le Pays Malouin / M. Baron)

Les premiers clients ont pu se procurer le T650, durant l’été 2020. Il est disponible à trois tarifs : 128 000 €, 139 000 € et 159 000 € TTC, moteur hors-bord compris. D’un poids moyen de 1 465 kg, le T650 mesure 6,5 mètres de long sur 2,48 mètre de large.

Sa vitesse maximale sur route est de 16 km/h. Et, comme une voiture, il peut aussi faire le plein de sans plomb en station essence…

En mai, le premier Salon nautique à Saint-Malo

Si tout se passe bien, la première édition du Salon nautique de Saint-Malo, parrainé par le skipper malouin Nils Boyer, se déroulera à l’hippodrome de Marville du 13 au 16 mai 2021. « 120 stands ont été réservés par des entreprises et des associations liées au nautisme, et par le monde de la pêche. Il ne reste plus que quelques places », précise Frédéric Bochard, le président de l’association Capitaine corsaire, qui organise l’événement. Ces trois journées de fête seront marquées par de multiples animations. Et nul doute que le Tringaboat ne manquera pas, là encore, d'attirer l'attention.

Par Rédaction Saint-Malo

Publié le 5 Fév 21 à 10:52